Nouvelle limitation de recherche sur Twitter : une astuce pour la contourner

Twitter est une source d’information incontournable pour la veille et la recherche d’information, notamment pour réaliser sa veille métier.

En effet, on a beau surveiller de multiples sources d’informations, blogs, sites Web, sites de presse, etc., rien ne remplace cette curation humaine souvent réalisée par des experts et des passionnés. C'est une des meilleures méthodes pour découvrir des outils, sources et méthodes passés inaperçus ou non relayés par ses sources d’information traditionnelles.

Le volume d’informations pour réaliser une « veille sur la veille » la plus exhaustive possible est aujourd’hui tel qu’il est plus que jamais nécessaire de tirer parti de l’intelligence collective.

Pour rester un expert et conserver sa valeur ajoutée au sein de l’organisation, on ne peut que conseiller à un professionnels de l’info, si ce n’est pas déjà fait, de suivre au minimum une sélection de comptes Twitter qualifiés.

Twitter au service de la « veille sur le veille »

La grande force de Twitter pour les pros de l'info, c’est qu’il est possible d’interroger l’intégralité des contenus publics publiés depuis le lancement de Twitter en 2006 depuis son moteur de recherche interne.

Quelle méthode ?

Quand on souhaite retrouver des informations sur un produit, outil, acteur sur Twitter, il est souvent très pertinent de lancer d'abord sa recherche dans le moteur puis de limiter la recherche à « vos abonnements » uniquement.

Cela permet de se focaliser sur les comptes qualifiés déjà identifiés et suivis et évite de se retrouver noyé sous l’information surtout dans le cas de sujets larges et généralistes.

Un exemple :

 On souhaite retrouver des informations sur les datasets pour la recherche et la veille scientifique et technique : actualités, outils de recherche dédiés aux datasets, etc. Sur ce sujet, voir notre numéro de BASES de novembre.

  • on entre la requête « datasets» dans le moteur de Twitter;
  • on limite à ses abonnements avec les filtres proposés sur la gauche.

Attention : on doit sélectionner l’onglet « Récemment » dans la liste des résultats et non pas « Populaires » pour accéder à l’ensemble des résultats et non une sélection.

La question : comment contourner la nouvelle limitation de recherche introduite par Twitter ?

Seul problème, depuis quelques semaines, notre méthode ne permet plus d’afficher l’intégralité des tweets répondants à la requête publiés par les comptes que l’on suit mais uniquement les vingt plus récents !

  • Heureusement, il existe un moyen simple pour résoudre le problème : utiliser l'opérateur avancé proposé par Twitter : filter:follows

Cet opérateur permet de limiter la recherche uniquement aux comptes auxquels on est abonné.

Ici on écrira donc : datasets filter:follows

Et la limitation du nombre de résultats disparaît !

Rester un expert pour contourner les limitations croissantes des sources Web

Twitter n’est pas le seul à limiter le nombre de résultats. C'est même une tendance globale chez la majorité des grands acteurs du Web. Google par exemple affiche rarement plus de 200 à 300 résultats par requête même s’il en annonce des milliers.

Il ne faut pas oublier que le nombre de résultats et le temps de réponse a un coût au niveau des datacenters. Or ces outils sont avant tout destinés au grand public et le grand public se satisfait généralement d’une dizaine de résultats...

De plus, il n’est pas rare que les fonctionnalités avancées utiles aux professionnels soient de plus en plus cachées sans avoir forcément disparu. On pensera notamment à l’identification du flux RSS qui s’apparente de plus en plus à une chasse au trésor ou encore à LinkedIn qui propose des opérateurs avancés dont il ne fait mention nulle part ...

Pour rester au top de la recherche d’information et de la veille, bénéficier d’analyses sur les nouvelles tendances, découvrir de nouveaux outils de recherche et de veille gratuits et payants ou encore bénéficier de panorama de sources d’informations thématiques, n’oubliez pas de vous abonner à nos revues BASES et NETSOURCES.

Auteur : Carole Tisserand-Barthole, rédactrice en chef de BASES et NETSOURCES

Vous souhaitez recevoir nos astuces et nos conseils de veille ?

Inscrivez-vous à notre newsletter  

Espace membres

Partenaires dans le monde

partenaires monde

Nos bureaux

plan bureaux