Veilleurs : comment sortir du copié-collé des médias ?

Auteur : Carole Tisserand-Barthole

Dans un récent ouvrage paru aux éditions de l’INA, intitulé « L’information à tout prix », les auteurs ont mis en évidence, grâce à un algorithme de détection de plagiat, un fait édifiant, quoique peu surprenant...

Dans les cas des actualités « chaudes », 64% de l’information publiée en ligne correspond à du copié-collé pur et simple

Et pour les professionnels de l’information, cette profusion de contenus dupliqués a un impact réel et dommageable sur l’exercice de leur métier au quotidien quand il s’agit de réaliser des recherches documentaires ou des veilles, qu’elles soient documentaires, concurrentielles ou stratégiques.

Ainsi, pour toute recherche ou veille sur les news, le professionnel est de plus en plus souvent noyé sous l’information alors que seule une infime partie de ce contenu est susceptible d’apporter des informations originales et réellement utiles.

Comment lutter contre l'infobésité ?

Il faut structurer ses stratégies de recherche pour limiter le bruit et visualiser les contenus pertinents.

Dans un article paru dans notre revue Netsources n°120 (janvier – février 2016) intitulé « Quand la presse se contente de reprendre une dépêche ou un communiqué : comment faire le tri ? » et désormais en libre accès sur notre site, nous présentions, au travers d’un exemple précis, différentes astuces et méthodologies afin de limiter le volume d’informations relevant du pur copié-collé aussi bien sur les moteurs Web que sur les agrégateurs de presse professionnels.

Vous souhaitez recevoir nos astuces et nos conseils de veille ?

Inscrivez-vous à notre newsletter  

Espace membres

Partenaires dans le monde

partenaires monde

Nos bureaux

plan bureaux