Identifier des sources grâce aux backlinks

Auteur : Carole Tisserand-Barthole

La phase de sourcing, c’est-à-dire l’identification des sources d’informations pertinentes est un élément essentiel de tout processus de veille. On peut bien évidemment créer des alertes sur des moteurs, réseaux sociaux, agrégateurs de presse tous azimuts ce qui peut générer un bruit considérable mais on a aussi et surtout intérêt à identifier et mettre sous surveillance des sources précises en lien avec son sujet.

Différentes méthodes sont possibles pour y parvenir : interroger des moteurs de recherche, des médias sociaux en testant plusieurs stratégies de recherche plus ou moins ciblées, explorer des sites de référence à la recherche d’une rubrique « liens » qui redirigerait vers d’autres sites pertinents, etc.

Il existe également une solution intéressante à laquelle on ne pense pas toujours : l’analyse des backlinks c’est-à-dire les sites qui pointent vers une page ou un site spécifique. Ainsi, lorsque l’on a identifié un site de référence, il y a de fortes chances que les sites Web qui renvoient vers ce site soient en lien avec notre sujet.

Google a annoncé il y a quelques jours que son opérateur link: qui permettait d’obtenir une liste de pages pointant vers une url donnée ne fonctionnait plus. Ce n’est pas une grande surprise et, de toutes façons, cet opérateur n’avait jamais réellement fonctionné correctement.

Là où cela fonctionnait réellement, c’était sur Yahoo, Bing et Exalead. Malheureusement, les deux opérateurs proposés par Yahoo et Bing ont été retirés en 2010 pour Yahoo et en 2015 pour Bing.

En revanche, l’opérateur link: fonctionne toujours sur Exalead. Mais rappelons que cet opérateur permet d’identifier des pages qui pointent vers un site dans son ensemble et non une page/url précise.

Désormais, pour identifier des backlinks, il va falloir se détourner des moteurs de recherche et regarder vers les outils de SEO (Search Engine Optimization) qui sont des outils d’aide au référencement. Mais la plupart sont des outils fonctionnant sur un modèle freemium ou payant. Une version d’essai de 30 jours est cependant souvent proposée.

Parmi les outils offrant cette fonctionnalité, on citera :

  • Backlink Watch :  outil gratuit
  • Openlink Profiler : outil gratuit
  • Majestic :  outil payant
  • Ahrefs :  outil payant
  • Monitor Backlinks :  outil payant mais on peut rechercher les backlinks d’un site une fois par semaine gratuitement (limité aux 300 premiers backlinks).
  • Linkody :  l’outil est payant mais on peut surveiller les backlinks de 5 noms de domaine par semaine gratuitement (limité aux 100 premiers backlinks).

Vous souhaitez recevoir nos astuces et nos conseils de veille ?

Inscrivez-vous à notre newsletter  

Espace membres

Partenaires dans le monde

partenaires monde

Nos bureaux

plan bureaux